Déambulations sur le chemin… J’ai vécu aujourd’hui ma première journée d’une randonnée vers Compostelle avec une amie. .. Mes pieds sont joyeux de fouler la Terre Gaïa que j’aime tant. Je convoque mon émerveillement, ma gratitude intensément… Les paysages, les fleurs, les lieux, les rencontres… Tout est nourriture pour l’âme que je suis…

Je visite la chapelle de Tredou, où fût tournée une belle scène du film St Jacques la Mecque, merveilleuse oeuvre de la grande cinéaste Coline Serreau que j honore ici… Lorsque Ramzy découvre qu’il sait lire en dechiffrant les pierres tombales… Certains se souviendront ou auront envie de le visionner

Ce soir, rencontre avec un Monsieur de 80 ans, pour la 4eme fois le chemin… Il vide son sac de chagrins comme il dit, ayant perdu des êtres chers. Il engueule Dieu parfois.. Il ira jusqu’à Lisbonne cette fois-ci… 2500 km. Je suis émue de son partage.

Et puis le restaurateur de Estaing vient aussi narrer les mystères du chemin de St Jacques. À une heure d’intervalle, une femme puis un homme glissent sur la même pierre, se blessent le je-nous, se retrouvent chacun à une table du restaurant…. Puis se marieront… Ils reviennent chaque année dans le village pour fêter leur rencontre. Comment la vie se tisse… Apportant sa pierre à l’élaboration d’un nous… Voilà ce qu’est st Jacques… Je continuerai demain… Je vous aime mes pieds… Je vous chéris…

 

Déambulations 2eme jour… Ce matin échos du petit déjeuner… Si peu d’hommes et tant de femmes!! un randonneur dit Richard, attends moi, elles me font peur! Femmes devorantes, castratrices ou bien femmes tisserandes, fées du Sacré, initiatrices du subtil… Qui sommes nous? Que devenons nous? Accouchant de nous-mêmes, nous laissant sculpter par la Vie nos plus belles formes? Nous convions les hommes dans notre Cercle de Paix et de Decouvertes…

Pause de midi. L’eau coule délicieusement entre mes oreilles unie aux chants des oiseaux.. Un haïku me chatouille…

Nuages passants

Feuillages fremissants

Je suis

À demain…

 

Déambulations sur le chemin… 3eme jour… Je commence par une superbe synchronicité… L’amie qui m’accompagne esr en train de découvrir un livre de Patrick Bureinsteinas Un alchimiste raconte. Cet homme est notamment un orfèvre de la Langue des Oiseaux qui me passionne et que je pratique dans le décodage biologique et la psycho généalogie. Grâce à ce livre entre ses mains, j’ai reçu hier soir la réponse à une question que j’avais posée à l’Univers il y a un an lorsque j’avais démarré le chemin de St Jacques. Que se passe t-il spirituellement et énergétiquement sur ce Chemin qui n’a rien à voir avec la religion….? Voici la réponse de Bureinsteinas… Lorsque l’on arrive en Espagne la vraie fin se situe à Finisterres sur le Chemin des Étoiles, parallèle à la voie lactée. Des traces du pèlerinage datent d’une époque pré chrétienne, émanant du Culte Solaire. C’est le corps de Jacques, le disciple le plus proche de Jésus qui est à Finisterres. (Jésus est un grand Maître qui n’a rien à voir avec la religion depuis mon ressenti et mes expériences spirituelles).

Hier après-midi nous avons parcouru le chemin du champ de l’étoile… Je ressens hier soir ce qui me touche tant sur ce chemin et probablement des milliers de personnes.. Le chemin représente l’énergie masculine de la Création, la verticalité dans notre incarnation sur la Terre en tant qu ames.. Nous le parcourons pour nous alléger et trouver notre vérité d Etre… Afin de parvenir à l’océan, émanation de l’énergie féminine de la Création, et trouver l’Unité entre le Ciel et la Terre, notre condition spirituelle et terrestre… Bureinsteinas dit que le pèlerin pele vers le Un…. se dépouiller pour trouver l’essence du ciel, notre véritable nature… Je me sens en complétude d’avoir reçu tout cela… qui continue son…. Chemin à l’intérieur de mon Être…

Une jolie histoire au petit déjeuner. Un Monsieur savoyard de 78 ans voit pour la 1ere fois de sa vie un lapin blanc sur un tronc devant lui… Subjugué, il en cherche la signification et découvre que cela signifie symboliquement un voyage spirituel. Alors il décide de partir sur le Chemin…

Plus je marche, plus je m allege, plus j’ai envie de marcher… Je ressens dans tout mon être que la marche sur St Jacques me connecte puissamment à mon Odyssée d ame sur le canal d’éternité… Les deux sont illimités, riches en expériences, rencontres, découvertes. Je grandis en conscience et en Amour à chaque pas si je le choisis. 22000 pas chaque jour… 22000 possibles messages de célébration de la Création sous toutes ses formes! Mes pieds sont joyeux…

 

Déambulations sur le chemin.. 4eme jour…. Éloge de la légèreté aujourd’hui. Lorsque j’ai l’impression de voler sur ces sentiers fleuris, vibrants des chants d’oiseaux… Comme sur cette carte poétique que l’amie qui m’accompagne m’a offert. Elle m’a dit “on dirait toi”… Oui souvent je danse ma marche avec tellement de joie au coeur…

Il y a aussi une jeune dame qui marche très lentement à petits pas, qui met 12h pour faire 15 km… Elle se surnomme La tortue japonaise… Elle médite sa marche.

Il y a les deux amis de 80 ans qui parcourent 50 km par jour… Ils courent leur marche, il me semble

J’ai reçu un message du site Messages Célestes, attribué au Maître Jésus… J’ai envie de vous le partager.. Il sied si bien à ce voyage.. ” La marche est légère. La transformation est légère. La progression est la Joie. Mon âme est légère. Et mon esprit cherche la légèreté. “

Demain est jour de pause dans ce village magnifique de Conques. Belle nuit à toutes et tous… Ma chambre au Gîte s’appelle Plume

 

Déambulations sur le chemin 5eme jour.

Une amie me parle des Mémoires chaudes, terme utilise par l’écrivain conteur Henri Gougaud qui vont continuer à vivre si elles sont évoquées à partir du coeur. Je ressens intuitivement que si elles le sont à partir du mental, elles deviendront froides, n alimentant plus la Vie et les Êtres.

C’est la raison pour laquelle je ne parviens plus à lire des ouvrages non vibratoires. L’âme que Je suis ne peut s’y nourrir d’une essence indispensable. J’évoque en moi mon travail de thérapeute, accompagnante de libérations de mémoires de souffrance :celles-là sont mortiferes, plombantes. Grâce à l’alchimie de la démarche thérapeutique, elles vont devenir or pur. Mes blessures transmutees deviennent mes trésors, offrandes à lUnivers… Un or qui illuminera Tout ce qui Est, Tout ce qui respire à travers Tout ce qui Est.

Le chemin de Saint Jacques est une “autoroute” de synchronicites, de clins d’oeil divins. Je ressens plus que jamais ce qu appelait en son temps Rupert Sheldrake Le champ morphogenique, que j’ai appris à baptiser Le Champ Quantique d’Amour., le champ de la création sublime, d’une incommensurable beauté. Je m’incline en son sein, devant sa magnificence, actrice et témoin tour à tour de Ce Qu’il Est de toute éternité.

La phrase entendue lorsque j’étais adolescente L’objectif c’est le chemin, résonne comme jamais en moi-même. Un MERCI s’élevant de mon coeur, embrasse tout.

Rencontre magnifique aujourd’hui avec Valérie Duclos, en lumineuse, dans une voie si intense et fulgurante ! L’affiche de son exposition represente un coeur et l’infini, symbole très proche de celui que j’avais reçu lors de la canalisation que j’ai vécue après une trans communication hypnotique guidée par le Dr Charbonier. J’ai été traversée par ces enseignements de Lumière pendant huit mois qui ont abouti à l’édition de Construire les Temps Nouveaux. Le chiffre 2020 se transformait en un coeur au centre de l’infini. Valérie nous raconte qu’elle était directrice d’un laboratoire lorsqu’elle entend en méditation Enluminure Dorure. En un mois et demi, alors qu’elle n’avait aucune formation artistique, elle met en oeuvre une rupture conventionnelle, trouve une formation en enluminure à 60 km de chez elle. Elle parcourra le chemin de St Jacques avant de réaliser son chef-d’œuvre de fin de formation sur ce thème, une oeuvre extraordinaire!

Ces histoires humaines m’enchantent au sens premier du terme : elles me fascinent, m’entraînant dans un monde subtil multidimensionnel hors de toutes nos croyances limitantes et conditionnements. Si je transforme mes peurs en confiance, je laisse la Source de Tout ce qui Est, me prendre par la main sur des voies inexplorées inimaginables! J’allais écrire Repousser les limites, alors que c’est la notion même de limites que j’ai à désintégrer pour retrouver la voie/joie de l’unité.

Entre ces deux mots, le J incarne mon Je suis vers le V d’une vie qui s’accomplira, réalisée au coeur du Divin.

 

Déambulations sur le chemin… 6eme jour.

Mon record pour l’instant.. 20 km… 29793 pas….

La trace que je laisse tout au long des sentiers… Moi qui aime beaucoup parler avec mes amis habituellement, je m’aperçois que je suis souvent silencieuse afin d’apprécier pleinement les sensations, les paysages, les odeurs, les chants des oiseaux…

Mon corps s’installe dans cette joie du chemin malgré quelques tiraillements À chaque fois que j’en perçois, j’y envoie de l’Amour et de la Gratitude… Merci Merci mon corps, temple de l’âme que je suis, Merci Merci mes pieds de me porter

J emplis mon nez de lavande, romarin, rose, santoline, menthe, bourgeons de pin

J emplis mes yeux de la diversité généreuse de Gaia la terre

J emplis mes oreilles des délicieuses melopees de nos amis les oiseaux.

J’envoie des intentions d’amour à tous les animaux maltraités dans les campagnes. Je suis désolée, je vous demande pardon je vous remercie je vous aime…la parole Hooponopono est si simplement belle!

Mes jolis quanta de Lumière se dispersent ainsi au vent teintant mon sillage…

Lorsque je quitterai ce corps, quelles traces aurai je laissées de mon passage?

Lors de l’émission de nos pensées, paroles, émotions, mouvements, nos quanta se rassemblent, formant ce que l’on appelle des egregores (amas d’énergie) qui vont avoir une action sur la Terre et ses habitants.

Il y a malheureusement de grands egregores de peur, tristesse, colère.. Bonne nouvelle, nous pouvons en créer tout plein d’Amour, de joie, de gratitude… on y va ??!!

 

Déambulations sur le chemin… 7eme jour.

J’ai dormi à au gîte des volets bleus à Decazeville. Nos hôtes Pascale et Hervé sont de belles personnes chaleureuses. Ils nous accueillent merveilleusement. Je rencontre un accompagnateur social de l’association Le Seuil qui emmène des jeunes à St Jacques pour leur éviter des mesures judiciaires www.assoseuil.org. Le jeune qui est avec lui, va aider Hervé au jardin afin de pouvoir lui offrir un beau gâteau d’anniversaire. Nous fêtons tout cela ensemble, une vingtaine de marcheurs.

Des moments magiques au coeur de notre humanité loin des conventions, en toute authenticité.

En chemin, un chêne majestueux nous offre sa résilience. Il a absorbé entièrement des chaînes et des barbelés dans son tronc, continuant son expansion… Il me rappelle tout ce que j’ai traversé et transmuté pour être qui je suis aujourd’hui… Gratitude envers moi-même, la vie et tous ceux qui m’ont aidée dans ce parcours improbable !!

J’arrive pour la nouvelle nuit dans un gîte superbe récemment rénové par une jeune femme pleine d’énergie au Teryl. Des amies l’ont rejointe pour créer une boulangerie bio dont je vais déguster les délicieuses pizzas ce soir. Je vous offre mon acrostiche

M erveilleux inattendus quotidiens

A ppeles dès le petit matin.

R êver de l incertain

C aracolant d’un pas serein

H umant les senteurs du Divin

É manant de tout ce qui vient,

U nis par les coeurs en lien,

S ouriants et tellement pleins…

Ê tre sur le chemin

A demain pour de nouveaux pas

 

Déambulations sur le chemin… 8eme jour.

Une agréable nuit chez Clemence au Teryl.. Ses amies nous ont régalées avec leurs pain, brioches et pizzas bio de leur fournil.

J’ai vécu une belle rencontre avec sa chienne Colley nommée Bonnemine. Clémence m’a demandé si je pouvais l’aider concernant une peur qu’a Bonnemine. J’ai eu l’information d’aller dans ses Archives Akashiques, ses mémoires de l’âme où j’ai découvert qu’elle avait vécu des abandons et disparitions de ses gardiens dans d’autres vies. Lorsque j’y vais, je suis toujours accompagnée par les Maîtres de l’Akasha qui soignent en même temps les souffrances liées aux mémoires. Lorsque je fais part à Clémence de cela, elle me raconte que quand Bonnemine avait six mois, elle a disparu à 5 km de là sans qu’elle n’ait eu d’explications. Une personne l’avait trouvée et mis sa photo sur fb! Je lui explique que souvent dans les premiers temps de notre incarnation, nous revivons des expériences en lien avec le passé pour les guérir….

Contrairement à ce que croient beaucoup de personnes, il n’y a pas de pyramide dans le karma, avec les êtres humains tout en haut. Je peux attester que j’ai accompagné une chienne qui avait été un grand Maître spirituel puis avait dû vivre plusieurs incarnations en chien avant de se libérer pleinement… Je raconterai son histoire dans un prochain livre.

Au petit déjeuner, un Monsieur nous apprend le breton… J’ai retenu bouchigoutrouz qui veut dire… Bisous sonores… Très utile pour la suite du chemin.

Je dois avouer avec courage que j’ai choisi de faire appel à la malle postale (qui gère 500 appels par jour!) pour cette fois-ci… avec l’amie qui m’accompagne, nous sommes epatees par les personnes qui voyagent avec tout sur le dos. Ce matin, nous avons rencontré une dame partie d’Amsterdam avec 5 kgs comprenant la tente et le duvet!! Il y a maintenant des matériaux ultra légers… J’y songe pour un prochain tronçon??

Nous trouvons sur le sentier un panneau créé par deux enfants qui vendent des belles coquilles st Jacques percées d’un cordon… Nous craquons et en achetons quelques grammes de bonheur en plus sur nos sacs

Les lieux, les gîtes se suivent et ne se ressemblent pas.. D’autres ambiances, d’autres villages, d’autres marcheurs.. Tels des patchworks de sensations, d’émotions, de saveurs… Béni soit ce chemin et tout ce que j’y vis. MERCI pour tout.

Merci toujours à mon corps aussi qui n’a jamais vécu une telle expérience et s’adapte si bien…je le ressens de plus en plus fluidement Je caresse la Terre de mes pieds joyeux… À demain pour de nouveaux pas dans la vallée du Célé…

 

Déambulations sur le chemin… 9eme jour…

Hier soir gîte superbe dans une maison du 14eme au centre de Figeac, une très charmante ville. Le soir, un concert brésilien dans les galeries du musée… Une présentation originale!

St Jacques, ce sont les destinees qui se croisent… Cette dame qui fuit son mari qui la bat et qui ne reviendra jamais dans son pays d’origine! Ce Monsieur qui accomplit plusieurs fois le chemin et deviendra bénévole nomade!

Aujourd’hui j’ai un bel échange spirituel avec une personne qui ne réalisait pas qu’elle avait une connexion intuitive à la Création et qui a pleuré lors de notre échange, prenant conscience de cela… Je suis tellement reconnaissante et émue de tels moments de grâce…

Et puis je traverse une forêt magique habitée de presences d’autres plans de conscience.. Ces photos en témoignent bien sûr réalisées sans aucun trucage.. Cela m’arrive de plus en plus dans mes randonnées. C’est extraordinaire!

J’arrive bien fatiguée ce soir, la plus grosse étape avec 23 km soit 39016 pas…

Je m irrite un peu de ne pas trouver le gîte qui est à l’autre bout du village. Un jeune homme me dit : c’est le moment de transformer en Amour!!

J’adore le Chemin de St Jacques où à chaque instant tout est possible, tout peut s’ouvrir à la beauté de l’indicible inconnu! MERCI

Déambulations sur le chemin.. 10eme jour.

Fatigue un peu avec seulement 15 km aujourd’hui dans la splendide vallée du Célé, que je découvre!

Tout en parcourant ces belles régions, je lis Le pèlerin de Compostelle de Paolo Coelho, un roman initiatique. Envie de partager un passage : Le travail que je n’ai pas fait ne compte plus, et les travaux que je realiserai par la suite seront bien meilleurs.

Oui. Je vis totalement ce temps suspendu et si plein en même temps. Je ne sais pas le jour de la semaine ni l’heure… Il y a plusieurs journées en une seule dans cette intensité de l’itinérance qui m’était inconnue jusqu’alors !

La préparation du matin du sac du jour, le repérage du point de départ, les découvertes, les rencontres, le choix de la pause repas dans des endroits délicieux et parfois improbables … Le dévoilement du nouveau gîte comme celui d’hier qui était superbe! Le repas partagé parfois avec deux personnes hier soir et 20 personnes ce soir.. Avant le repas la précieuse douche. Gratitude envers l’eau que tant de peuples n’ont pas en suffisance! Prendre soin de mes pieds avec amour et une jolie crème… M ecrouler sur l’oreiller pleine de sensations.. Et de courbatures aussi un peu

Un château, des maisons troglodytes s’offrent à mes yeux cette après-midi après une sieste au bord du Célé..

Et puis, que ferai je de toutes ces gouttes de Lumière reçues lorsque je serai de retour??

Un autre passage du livre : Comme les coquilles, le pèlerin sur la route de St Jacques n’est qu’une coque. Si la coque, qui est faite de vie, se brise, apparaît la Vie, qui est faite d Agape.

L Agape dans ma conscience, représente l’Amour inconditionnel qui amène à la Joie…

Je ressens ce texte, proche des enseignements de Michael Roads… Choose love, dit-il toujours … Je fais le lien si évident avec mon travail de thérapeute : plus une personne se délivre de ses blessures en les soignant, plus elle va retrouver le chemin de l’Amour en elle-même, avec elle-même et les autres.

C’est le retour à la Grande Maison puisque nous sommes de toute éternité des Êtres d’Amour et de Lumière…

La différence entre le v minuscule et le v majuscule est immense! Pour le premier, il s’agit de notre incarnation biologique, limitée et réductrice de notre véritable condition. Pour le deuxième, c’est la possibilité de l’avènement dans la matière de notre multidimensionnalité! quelle perspective ! Encore du travail pour ce qui me concerne… Et vous?

Déambulations sur le chemin… 11eme jour.

J’ai rencontré à plusieurs reprises des personnes ayant parcouru st Jacques qui au retour, ont changé de vie professionnelle, certains d’entre eux devenant à leur tour hôtes sur le chemin… Il y a dans ce voyage un engagement dans le corps, qui va entraîner souvent un engagement dans la matière de la vie des personnes.

A cause de notre éducation, il y a malheureusement beaucoup d’entre nous qui sont coupés de leurs corps. Je remarque sur le chemin que de nombreuses personnes doivent interrompre leur projet à cause de blessures. Leur corps se rappelle à eux :écoute moi, prends soin de moi, peut-être comme tu ne l’as jamais fait!! J’ai l’impression que pour celles et ceux qui parviennent à entendre et aller jusqu’au bout, leur engagement dans la matière en sera grandi et les amènera vers le succès. Nous sommes des êtres incarnés dans un corps qui a une conscience, le temple de l’âme que nous sommes… Nous l’avons choisi pour nous accompagner dans notre voyage terrestre de la plus belle des façons… Si nous l aimons et prenons soin de lui

Aujourd’hui, une entorse au rituel quotidien puisque j’ai passé la journée dans un canoë pour descendre le Célé. Une méditation de six heures.. Accompagnée par des canards, martin pecheurs, hérons, truites. Entourée par une végétation foisonnante, des maisons creusées dans les falaises… Tellement doux et paisible ! Et si l’on pouvait parcourir St Jacques en canoë ?? J’ai terminé le périple du jour par le superbe chemin de halage de Bouzies à St cirq lapopie… Un feu d’artifice pour terminer ce voyage extraordinaire à tous points de vue.. Demain, journée visite de ce si charmant village avant de prendre le bus qui nous ramènera à la voiture…. Peut-être encore demain un message pour boucler ce partage Facebookien qui était un baptême pour moi. Je vois que certains l’ont apprécié et j’en suis heureuse.

 

Déambulations sur le chemin… 12eme jour.

Je me prépare doucement à revenir à ma réalité quotidienne demain soir….. Je ressens déjà une nostalgie de quitter le Chemin… Pour mieux y revenir, c’est sûr. Aujourd’hui j’ai marche dans st cirq sans sac à dos… Je me sentais si légère et en même temps ce compagnon me manquait.. Ce soir, toutes mes affaires sont éparpillées sur le sol de la chambre… Plus besoin de trier ce qui va dans le sac ou la valise.. Les chers rituels du marcheur seront remplacés des demain matin j’ecoute en moi tous ces échos de vies… Notre hote de ce soir, immigré italien, a réalisé son rêve d’enfant à 55 ans : devenir magicien! J’ai acheté dans une boutique un petit panneau qui dit : Suivez vos rêves…. Ils connaissent le chemin.

Je vais l accrocher dans mon cabinet… Mon rêve de therapeute… Que toutes les personnes aux enfants interieurs blessés qui viennent me consulter, trouvent le Chemin de leurs rêves qui les aideront à reconnaître leur beauté et leur souveraineté

Combien d’enfants ont cru leurs rêves brisés par la pédagogie noire, le conformisme, les croyances erronées de ce monde déjà effondré, qui va donner naissance à partir de son compost à un Nouveau Monde où chacune et chacun s’épanouiront!

Comme par hasard qui n’existe pas le calendrier fait que juste à mon retour samedi je vais accompagner le stage Je déploie qui je suis. Quoi de plus beau après tout ce que je viens de vivre?

Demain, je refais le chemin à l’envers dans le bus de la malle postale, comme un Retour vers le futur 18 à suivre…

 

Fin de déambulations sur le chemin… 13ème jour.

Lorsque je prends place dans le bus de la Malle Postale, la première chose qui me frappe est la vitesse du véhicule dans mon corps. J’ai un peu le vertige, un peu mal au coeur… Je me sens dépassée, j’ai envie de retrouver ma lenteur : éloge de cette lenteur, de ce rythme de mes pas sur la Terra (nom de ma chambre hier soir ! ). Je me rends compte beaucoup plus concrètement à quel point cette vie moderne ne correspond pas à nos Etres biologiques, ni à nos Etres de Lumière et d’Amour !! Quelle joie intense j’ai vécu à parcourir ces 130 km à ce rythme aligné avec qui je suis !

Je me demande même pendant quelques instants si je serai capable de conduire à nouveau, tellement je me sens éloignée de ce tempo artificiel appartenant à ce monde artificiel ! Dans le bus, je rencontre essentiellement des personnes qui vont démarrer une portion du chemin… nous nous regardons d’un air complice, avec l’amie qui m’a accompagnée et nous sommes traversées par le même élan : partir avec eux !! Retrouver le Chemin et ses merveilles. Avant de parvenir à St Cirq Lapopie, j’ai marché sur des rails désaffectés qui m’ont rappelée à ma ligne de vie, à ma trace…. Je l’écris dans mon coeur sur le chemin qui est en son centre. St Jacques, je reviendrai… Il me reste à intégrer et assimiler toute cette beauté, les quelques 300.000 pas accomplis. A bientôt sur les routes de l’Univers incommensurable !

 

merci pour votre demande d'inscription

en cadeau un extrait de mon livre "les clés de la joie et de la liberté"

merci